15 difficultés relationnelles rencontrées dans le TDA/H chez l’adulte

15 difficultés relationnelles rencontrées dans le TDA/H chez l’adulte

1. Anxiété relationnelle

  • Anxiété sociale d’anticipation avant les rendez-vous.
  • Malgré un fort désir de contact, ils présentent une attitude prudente ou méfiante dans les relations.
  • Peur du rejet ou de l’humiliation.
  • Personnalité évitante.

2. Hypersensibilité

  • Très sensibles et susceptibles, ils sont souvent blessés par les autres (ce qui entraîne du ressentiment, des pensées critiques et des ruminations).
  • Sentiment d’injustice permanent qui les amène à blâmer les autres et la société.

3. Hyper-émotivité

  • Difficultés à gérer leurs émotions (montagnes russes émotionnelles).
  • Très influencés émotionnellement par leurs relations, ce sont des éponges émotionnelles qui détectent les humeurs des autres et y sont perméables.
  • Changements d’humeur fréquents, rapides et imprévisibles.

4. Impulsivité

  • Réactifs.
  • Impatients.
  • Ils parlent et agissent trop vite sans penser aux conséquences.
  • Leur tempérament bouillant les amène à se fâcher facilement.

5. Déconnexion rapide dans les conversations

  • Ennui rapide dans les discussions (repas de famille, réunions de travail) : désintérêt pour les propos d’usage ou la petite conversation. La discussion ne va pas assez vite pour eux.
  • Les conversations avec plus de deux ou trois personnes sont difficiles : ils se sentent souvent dissociés de la discussion ou en en position d’observateur, sans participer normalement.
  • Pas dans l’instant présent de la conversation : ils ressassent ce qui leur a été dit plus tôt ou préparent ce qu’ils vont dire après sans écouter les autres.

6. Difficultés de communication

  • Difficulté d’expression : discours décousu car l’idée qui leur arrive à l’esprit devient prioritaire, même s’ils n’ont pas fini leur phrase précédente.
  • Ils coupent la parole, par impatience, par peur d’oublier ce qu’ils veulent dire ou parce qu’ils pensent leur idée plus importante.
  • Ils parlent sans réfléchir et sans penser aux conséquences. Ils ont peu de filtre, font des gaffes, tiennent des propos non appropriés, intrusifs ou dérangeants.
  • Ils ne respectent pas les règles élémentaires de courtoisie.

7. Distance relationnelle inadaptée

  • Ils ne savent pas garder une bonne distance par rapport aux autres et sont soit trop proches et trop empathiques, soit trop éloignés car distraits ou au méfiants.
  • Ils alternent entre naïveté et méfiance vis-à-vis des autres selon les périodes et les événements.

8. Irrégularité de comportement

  • Leurs comportements varient selon les contextes et les jours.
  • Ils peuvent être très différents dans le monde professionnel et personnel, avec des inconnus et leurs proches.
  • Ils peuvent ne plus donner de nouvelles pendant longtemps, à cause d’une humeur dépressive ou d’un engouement démesuré pour un projet (loisir, travail, voyage au bout du monde, etc.) ce qui est déstabilisant pour leurs proches.

9. Mauvaise estime de soi

  • Sentiment d’infériorité par rapport aux autres, dû aux remontrances et aux échecs subis.
  • Auto-dévalorisation fréquente : le regard et l’approbation des autres peuvent prendre une place importante.

10. Difficulté à s’affirmer

  • Difficulté à être soi-même : ils jouent souvent des rôles pour plaire ou ne pas déplaire aux autres sans parvenir à s’affirmer.
  • Difficulté à dire non : beaucoup sont trop gentils et se font exploiter ou brimer par les autres jusqu’à ce qu’ils se rebellent, souvent très maladroitement, ce qui joue aussi en leur défaveur.

11. Mauvaise capacité d’introspection

  • Soit, ils exagèrent leurs défauts, leurs petits dysfonctionnements ou leurs difficultés relationnelles.
  • Soit, ils minimisent leurs problèmes de comportements en ne mesurant pas l’impact négatif qu’ils ont sur les autres.

12. Sentiment de solitude intérieure

  • Sentiment de décalage par rapport aux autres : ils se sentent différents, avec des préoccupations différentes (liées aux difficultés engendrées par leur trouble plutôt qu’aux problèmes ordinaires).
  • Sociabilité ou drague de façade : ils multiplient les rencontres et les aventures amoureuses éphémères et en sont satisfaits ou insatisfaits selon leur valeur et leur âge.
  • Leurs symptômes peuvent les mener à terme à un isolement, voire à une désocialisation.

13. Instabilité relationnelle

  • Davantage de problèmes familiaux et de problèmes de couples dus à leur hypersensibilité, leur impulsivité et leur incapacité à organiser la vie familiale.
  • Davantage de divorces car ils éprouvent une forme de rejet pour la routine, un ennui fréquent sur le long terme et un besoin récurrent de repartir sur une nouvelle route.
  • Ruptures brutales ou mélodrames.
  • Certains vont enchaîner les aventures : la rencontre amoureuse, le processus de séduction ou l’espoir de se sentir mieux à deux est plus gratifiant que la relation elle-même quand elle se réalise.

14. Relations conflictuelles, notamment avec le conjoint

  • Certains sont en opposition permanente et font savoir leur désaccord sans mettre les formes, de manière impulsive.
  • Problèmes de communication.
  • Difficulté à suivre les règles et procédures établies pour faire à leur façon.
  • Le conjoint se sent ignoré et se plaint du manque de présence et d’écoute.
  • Le conjoint est surchargé car il doit gérer entièrement la maison, les aspects pratiques et administratifs ainsi que les enfants. Il est souvent exaspéré par le désordre et les oublis de son partenaire ayant un TDA/H.

15. Sexualité perturbée ou à risque

  • Le manque de concentration durant l’acte peut être un obstacle à l’harmonie sexuelle.
  • Certains vont enchaîner les aventures car l’acte sexuel leur procure une satisfaction immédiate.
  • Beaucoup plus de rapports non protégés, de risques de grossesses non voulues et de maladies sexuellement transmissibles.

Des livres pour améliorer ses relations

Source

http://www.tdah-adulte.org/#symptomes2

 

3 réponses

  1. alexa dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article. Par contre, je suis assez perplexe : je suis surprise que ces symptômes soient reliés au TDA/H (je dis ça, car je suis moi-même en cours de diagnostic). Je ne vois en effet pas le rapport avec les problèmes d’attention et d’hyperactivité (à part pour l’impulsivité)…. Quel rapport entre le TDA/H et les problèmes de communication, le sentiment de solitude intérieure, la mauvaise estime de soi, la difficulté à s’affirmer, etc. ? Ce sont des symptômes que l’on rencontre assez fréquemment, de façon globale, plutôt chez les hauts-potentiels (version zèbre), voire les Asperger, non ? J’ai un peu l’impression que sous le TDA/H on a tendance à ranger aujourd’hui un petit peu tout ce qui dérange, pêle-mêle, tout ce qui n’entre pas dans le moule…

    • Tulipe dit :

      Bonjour
      Le tdah aime donc creer des conflits ds son couple car c’est une forme de dopamine pour lui?

      Comment reagir quand il cherche le conflit?

      Merci

  2. Owase Raymond dit :

    Bonjour à tous et que Dieu vous bénisse dans votre lecture.
    Je veux profiter de cette occasion pour témoigner de ce grand lanceur de sorts qui a fait des merveilles avec son pouvoir miraculeux. si vous voulez de l’aide sur un problème que vous pensez être au-delà, contactez simplement chubygreat@gmail.com, il peut faire des merveilles avec son pouvoir. vous pouvez également le WhatsApp au +2349056504566 il est là pour toujours résoudre le problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *