TDA/H et GESTION DU TEMPS : les 10 lois pour mieux s’organiser

TDA/H et GESTION DU TEMPS : les 10 lois pour mieux s’organiser

Chez les personnes ayant un TDA/H, la perception interne de l’écoulement du temps n’est pas fiable, elle varie. En conséquence, elles éprouvent des difficultés à gérer leur activité en fonction du temps dont elles disposent.

Connaître les grandes lois du temps qui déterminent la façon dont nous appréhendons le temps permet de mieux comprendre les différentes stratégies pour bien s’organiser.

1. La loi de Murphy

« Tout ce qui peut mal tourner va mal tourner. »

Il y a toujours des imprévus. Toute tâche prend plus de temps que ce que l’on avait imaginé au départ.

  • Anticipez en gardant toujours une marge de temps pour les imprévus.

2. Loi de Parkinson

« Le travail s’étale de façon à occuper le temps disponible pour son achèvement. »

Plus on dispose de temps pour réaliser une tâche, plus elle prendra de temps. Les limites de temps nous aident à aller à l’essentiel et à être plus productif.

  • Fixez à l’avance des délais réalistes pour vos tâches.
  • Découpez les tâches en sous-tâches pour faciliter l’estimation du temps nécessaire à leur réalisation.

3. Loi de Pareto

« 20% du travail effectué produit 80% des résultats. »

20% des efforts apportent 80% des résultats. Seuls ces tâches sont vraiment utiles, les autres ne sont que perte de temps.

  • Fixez vos objectifs.
  • Hiérarchisez vos priorités.
  • Concentrez-vous sur les tâches importantes et déléguez les tâches non indispensables ou non urgentes.

4. Loi de Carlson

« Le temps perdu à cause l’interruption d’une tâche est supérieur au temps de l’interruption. »

Il faut environ 3 à 5 min pour se replonger dans une tâche interrompue.

Un travail réalisé en continu est plus efficace que lorsqu’il est réalisé en plusieurs fois. Il prend moins de temps et moins d’énergie.

  • Limitez les interruptions : isolez-vous pour travailler, informez vos collègues que vous ne souhaitez pas être dérangé, mettez votre téléphone sur silencieux et coupez internet.
  • Concentrez-vous sur une tâche à la fois.
  • Faîtes de vos heures de plus faible productivité, des créneaux où il est possible de vous déranger.

5. Loi d’Illich

« Au delà d’un certain seuil, l’efficacité humaine décroît fortement jusqu’à devenir négative. »

Au delà d’une certaine durée, notre efficacité diminue et nous devenons improductif, voire contre-productif.

  • Identifiez votre temps optimal de concentration.
  • Fractionnez votre temps de travail.
  • Faîtes des pauses.

6. Loi de Fraisse

« Une heure n’est pas toujours égale à une heure. »

La perception du temps qui passe est subjective et liée au niveau de motivation pour l’activité en cours. Plus une activité est intéressante, plus le temps paraît bref. Plus une tâche est ennuyeuse ou plus nous attendons, plus le temps paraît long.

Cette distorsion du temps est plus marquée chez les personnes ayant un TDA/H. Elles ont tendance à hyperfocaliser sur les activités plaisantes au point de ne pas voir les heures passées, de ne pouvoir s’arrêter et de se mettre en retard. Elles ont tendance à s’impatienter rapidement, à se sentir très frustrées et à avoir des réactions impulsives lorsqu’elles ont l’impression que les choses n’avancent pas assez vite.

  • Alternez entre des tâches plaisantes et des tâches rébarbatives.
  • Avant de commencer une activité à risque d’hyperfocalisation, programmez un timer afin de vous interrompre au moment voulu.
  • Faîtes régulièrement du sport et apprenez des techniques de relaxation et de respiration afin de garder sous contrôle votre niveau de tension interne.

7. Loi de Laborit

« Nous avons tendance à privilégier des actions qui nous procurent une satisfaction immédiate. »

L’être humain a une tendance naturelle à fuir les activités générant du stress et à rechercher en priorité les activités qui lui procurent un plaisir immédiat. C’est la loi du moindre effort, un des principaux mécanismes de la procrastination, qui risque de vous mettre en retard.

  • Planifiez votre journée et évitez l’improvisation.
  • Commencez votre journée par les tâches les plus difficiles et ennuyeuses pour avancer vers les tâches les plus agréables.
  • Récompensez-vous après chaque tâche peu stimulante ou difficile réalisée (pause, activité plaisante, etc.)

8. Loi de Hofstadter

« Les choses prennent plus de temps que prévu, même en tenant compte de la loi de Hofstadter. »

Il est très difficile d’évaluer le temps nécessaire pour réaliser une tâche complexe. Celle-ci prend toujours plus de temps que prévu.

  • Prévoyez au début d’un projet du temps supplémentaire pour le finir, puis toujours en tenant compte de cette loi, ajoutez de nouveau du temps.
  • Découpez vos tâches complexes en sous-tâches plus simples afin de mieux évaluer le temps nécessaire à leur réalisation.

9. Loi de Taylor

« L’ordre dans lequel nous effectuons une série de tâches influe directement sur le temps qu’elles nous prennent. »

Certaines tâches constituent des pré-requis à la réalisation d’autres ou permettent d’avancer plus rapidement sur la suite.

  • Réfléchissez en avance à l’ordonnancement de vos tâches.

10. Loi de Swoboda-Fliess-Teltscher

« Chaque personne fonctionne selon un rythme qui lui est propre. »

Les moments de haute et de faible productivité (matin, après-midi, soir), le temps de concentration maximal, l’impact de la faim ou des repas, l’influence du degré de sommeil est propre à chacun.

  • Déterminez quel est votre rythme et prenez le en compte pour planifiez vos journées.

A lire aussi : TDA/H et Perception du temps

Des livres pour aller plus loin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *